Internet, ennemi bancaire n°1 ?

Selon le rapport de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), les débits bancaires frauduleux ont touché 2% des foyers français en 2010, soit 500 000 ménages. La moitié de ces fraudes sont la « conséquence d’un achat sur internet », les données bancaires (numéros de cartes, de comptes ou identifiants de connexion) ayant été détournées.

Rendus public le 5 mars, les chiffres de l’ONDRP sur les débits bancaires frauduleux résultent d’une enquête de « victimation » entreprise avec l’Insee concernant les faits de délinquance pour lesquels les Français ne déposent pas systématiquement de plainte. Parmi ceux-ci, 2% des foyers français se sont déclarés victimes de débits bancaires frauduleux et la moitié d’entre eux déclarent qu’il s’agit d’une fraude commise sur internet.

Des montants de fraude peu élevés

En moyenne, le montant des fraudes déclarées s’élève à 750 euros. Mais en l’espèce, une moyenne ne veut rien dire. D’après le rapport de l’ONDRP, la moitié des débits frauduleux porte sur un montant inférieur à 250 euros, l’autre moitié va beaucoup plus loin.

En pratique ces fraudes ne sont découvertes par 7 ménages sur 10 qu’à la lecture des relevés de comptes et 60% des victimes ne se sont pas aperçu du détournement de leurs données bancaires.

Si un ménage sur deux a déposé plainte, les banques ont remboursé 4 ménages sur 5 « de l’intégralité du préjudice ».

Des plaintes de plus en plus nombreuses

D’après les chiffres de l’ONDRP, le taux de plainte dépend du montant du préjudice. Ce taux est en hausse lorsque les sommes frauduleusement débitées sont importantes. Cette progression est identique pour « la proportion de ménages disant avoir été remboursés ».

Toutefois, cette progression n’apparaît pas dans l’indicateur des infractions économiques que le président de l’ONDRP, Alain Bauer, estime « faussé ». En effet, depuis 2011, si la carte bancaire n’est pas volée, les autorités n’enregistrent pas les plaintes pour escroqueries à la carte bancaire, lesquelles ne sont donc plus comptabilisées.

A cette occasion, l’ONDRP rappelle aux usagers l’importance de « consulter régulièrement leurs relevés bancaires ».

Si cette banque vous intéresse, vous pouvez également lire :

+Gagnez -50% sur les cartes Visa Classic et Premier de BNP Paribas

La banque BNP Paribas qui dispose d’un très large choix de cartes bancaires lance une offre flash de promotion sur les cartes Visa Classic et (Lire la suite…)

Une vente flash exceptionnelle pour découvrir l’ensemble des cartes bancaires BNP Paribas

Prenant une place de plus en plus importante dans notre vie quotidienne, la carte bancaire fait l’objet de toutes les attentions des professionnels du secteur, (Lire la suite…)

BNP Paribas « Bank of the Year » 2012

Marque de reconnaissance internationale, le prix de « Bank of the year » pour 2012 a été décerné à BNP Paribas. Récompense attribuée par l’International Financing Review, (Lire la suite…)

Toutes les cartes bancaires de BNP Paribas

La banque BNP Paribas dispose d’un remarquable éventail de cartes bancaires venant parfaitement couvrir les besoins de consommation courante de ses clients à travers six (Lire la suite…)